fbpx

EXPRIMER SON AMOUR -2

La valeur du langage Lorsque l’amour est dans le cœur, la parole est celle qui le dévoile. Mais les mots dits sans amour ont-ils une valeur ? La réponse est que les mots n’ont pas seulement le pouvoir de déclarer les sentiments. Ils possèdent également celui d’aider ceux-ci à se dévoiler. « Le cœur s’ouvre […]
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur print

EXPRIMER SON AMOUR -2

La valeur du langage

Lorsque l’amour est dans le cœur, la parole est celle qui le dévoile.
Mais les mots dits sans amour ont-ils une valeur ?
La réponse est que les mots n’ont pas seulement le pouvoir de déclarer les sentiments. Ils possèdent également celui d’aider ceux-ci à se dévoiler. « Le cœur s’ouvre par l’acte et la parole ».

Ainsi une personne introvertie de nature, qui aurait du mal à exprimer ses sentiments, ou même à se les déclarer à elle-même, ou qui, pour une raison ou une autre ne les ressentirait même pas en ce moment donné, mais qui en se surpassant exprimerait tout de même des paroles d’amour, au début techniques et lui paraissant fausses, verrait, petit à petit son cœur s’ouvrir, et faire place à des pensées sentimentales.
L’amour, bien que voilé et enfoui au plus profond, existe toujours.

La façon que l’on aura d’exprimer les mots d’amour sera primordiale. Ces mots là sont des mots qui ne se prononcent pas de façon froide et détachée, mais avec émotion et chaleur. Ce n’est qu’alors qu’ils arrivent à destination : « Ce qui sort du cœur pénètre le cœur ».

Bien souvent, lorsque s’éveillent des problèmes de couple, on découvre alors qu’aucune parole d’amour n’est prononcée depuis bien longtemps. Malheureusement ce vide a laissé place à des paroles d’indifférence voire de haine. De la même façon que les paroles d’amour éveillent celui-ci, les paroles négatives engendrent l’éloignement, la douleur et amplifient les maux que vit le couple.

Si, l’on s’efforce, durant les périodes de difficulté, de ne pas se dire des paroles de haine et d’éloignement, il sera bien plus aisé de résoudre les maux conjugaux, car cet amour sera moins meurtri.

Chacun des membres du couple a la responsabilité de ne prononcer que des paroles amenant lumière, encouragement, beauté, don, paroles qui, faisant du bien au conjoint, subliment la relation.

Nous nous poserons régulièrement la question : à quand remonte la dernière fois que nous avons dit à notre femme ou mari que nous l’aimons, l’apprécions ?
Nous nous efforcerons de redoubler de ces paroles, et ainsi d’embellir la relation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller au contenu principal