fbpx

Catégorie: 

moments d’attention réciproque

Nom du Rabbin: RABBANIMS DU SITE
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Bonjour. Mon mari se joint à moi au sujet de la question que nous voudrions vous poser afin d’éclairer un point qui est parfois source de conflits, bien que mineurs, à mes yeux importants à résoudre. Nous sommes mariés depuis quatre ans, mais parfois j’ai la sensation d’être déjà vieille. On me fait souvent ressentir qu’être mariée et d’avoir une belle vie de couple, signifie être heureuse, et devient une « affaire classée » dont il ne faut plus parler, et au contraire dont il faut s’estimer heureuse. Il est vrai que nous menons une vie trépidante et que nous sommes surchargés de choses à faire tout au long de la journée et de la semaine. Lorsque nous avons quelques instants pour nous, chacun cherche plus à se reposer ou à se ressourcer tout seul. Bien souvent je n’ose pas exprimer mes besoins de contact, de mots gentils, d’échanges qui viendraient redonner du courage et ressourcer chacun de nous. Je sens que je manque d’attention, parfois, cependant mon mari me dit que toute sa vie et ses aspirations sont de me rendre heureuse et faire attention à notre famille. Il m’arrive de me sentir nostalgique des premiers moments. Nous nous tournons vers le Rav afin de savoir et comprendre si le principal est l’action, et donc jusqu’à combien est il important de consacrer des moments d’attention réciproque. Merci beaucoup

Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
L’amour est la fondation de base du couple.
Qu’est ce que l’amour ? l’amour n’est rien d’autre que la sensation de plaisir que l’on ressent de la relation.
Il ne suffit pas de ressentir cette sensation, il est primordial de l’exprimer afin de l’extérioriser, ce qui l’amplifiera.
Les conversations du couple ne toucheront pas uniquement aux sujets de la maison, ou encore de projets quelconques ou des attentes de chacun de nous envers le second. Il est primordial d’avoir également des conversations et des paroles d’amour. Les mots d’amour ont pour but de mettre à nu les sensations ressenties, et amplifient ainsi le bonheur et la joie de vivre ensemble.
La communication construit le couple, indispensable à l’édification du couple, elle construit celui-ci.
Les phrases « Je t’aime », « Je suis heureux à tes côtés », « Tu es toute ma vie » doivent être des phrases courantes de la vie d’un couple en bonne santé.

Une blague raconte qu’une femme dit à son mari : « Tu ne me dis jamais que tu t’aimes ! et celui-ci lui répondit : je te l’ai dit il y a 20 ans, rien n’a changé depuis ! »
Malheureusement, nombreux sont les gens qui pensent ainsi. Il leur semble futile, voire enfantin de parler de leur amour et sentiments. Certains sont victimes de blocages. D’autres pensent que ces paroles sont importantes au début de la relation, puis tellement évidentes par la suite, qu’inutiles. Ceci est un peu ce que vous décrivez dans votre question.
Pour quelles raisons ne suffit il pas de ressentir uniquement ses propres sentiments, mais est il si important de les exprimer ?
La réponse est que les sentiments tiennent de l’ordre de l’abstrait. Et de la même façon qu’une flamme ne peut perdurer sans mèche ni cire, ainsi le sentiment ne durera pas sans la parole et l’expression.
Les mots d’amour, les paroles sont ceux qui perpétuent l’amour et le font exister. Plus même ils amplifient celui-ci et portent leur influence sur l’ensemble de la vie et l’ambiance dans laquelle notre existence se déroule.
D…. a créé le monde par la parole, ainsi nous créons le monde qu’est notre couple par celle-ci.
Lorsque le mari déclare à sa femme, et inversement la femme à son mari, combien chacun est heureux de vivre avec le second, combien ils languissent de discuter, d’être ensemble, combien chacun est parfait pour le second, ils dévoilent en cela le plaisir et le bonheur qui émanent de leur relation et qui sont la base et la fondation de celle-ci.
Ces paroles sont très importantes, même lorsqu’elles finissent par n’être prononcées que par l’un des deux conjoints uniquement. Elles éveilleront des sentiments semblables chez le second tel que « l’eau reflète le visage ». bien sûr est il préférable que ces paroles soient pronocées réciproquement.
Le langouement que vous ressentez des premiers moments, est non seulement normal, mais également sain et désirable. Car en effet, lorsque l’amour est dans le cœur, la parole est celle qui le dévoile. Et plus que cela : la réponse est que les mots n’ont pas seulement le pouvoir de déclarer les sentiments. Ils possèdent également celui d’aider ceux-ci à se dévoiler. « Le cœur s’ouvre par l’acte et la parole ».
Ainsi une personne introvertie de nature, qui aurait du mal à exprimer ses sentiments, ou même à se les déclarer à elle-même, ou qui, pour une raison ou une autre ne les ressentirait même pas en ce moment donné, mais qui en se surpassant exprimerait tout de même des paroles d’amour, au début techniques et lui paraissant fausses, verrait, petit à petit son cœur s’ouvrir, et faire place à des pensées sentimentales.
La façon que l’on aura d’exprimer les mots d’amour sera primordiale. Ces mots là sont des mots qui ne se prononcent pas de façon froide et détachée, mais avec émotion et chaleur. Ce n’est qu’alors qu’ils arrivent à destination : « Ce qui sort du cœur pénètre le cœur ».
Bien souvent, lorsque s’éveillent des problèmes de couple, on découvre alors qu’aucune parole d’amour n’est prononcée depuis bien longtemps. Malheureusement ce vide a laissé place à des paroles d’indifférence voire de haine. De la même façon que les paroles d’amour éveillent celui-ci, les paroles négatives engendrent l’éloignement, la douleur et amplifient les maux que vit le couple.
Chacun des membres du couple a la responsabilité de ne prononcer que des paroles amenant lumière, encouragement, beauté, don, paroles qui, faisant du bien au conjoint, subliment la relation.

Nous nous poserons régulièrement la question : à quand remonte la dernière fois que nous avons dit à notre femme ou mari que nous l’aimons, l’apprécions ?
Nous nous efforcerons de redoubler de ces paroles, et ainsi d’embellir la relation.

Sources

Aller au contenu principal