Instrustions obligatoires pour la fête de Pessah - דעת - לימודי יהדות באור החסידות

Instrustions obligatoires pour la fête de Pessah

Rabbins de communautés, missionnaires du Rabbi, juifs de la Gola, Chalom et Braha Ci dessous des instructions concernant le Séder de Pessah public, ainsi que les préparations à la fête. L’équipe de Daat a regroupé les Halahots les plus importantes et courantes pour le Séder que vous organisez. Soyez attentifs a n’oublier aucun détail, sans quoi la Mitsva ne serait complète.
Rabbins de communautés, missionnaires du Rabbi, juifs de la Gola, Chalom et Braha Ci dessous des instructions concernant le Séder de Pessah public, ainsi que les préparations à la fête. L'équipe de Daat a regroupé les Halahots les plus importantes et courantes pour le Séder que vous organisez. Soyez attentifs a n'oublier aucun détail, sans quoi la Mitsva ne serait complète.
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur print

Instrustions obligatoires pour la fête de Pessah

ב »ה

Jours precedants Pessah – 2018

 

Instrustions obligatoires pour la fête de Pessah

 

Rabbins de communautés, missionnaires du Rabbi,  juifs de la Gola, Chalom et Braha

Ci dessous des instructions concernant le Séder de Pessah public, ainsi que les préparations à la fête. L’équipe de Daat a regroupé  les Halahots les plus importantes et courantes pour le Séder que vous organisez.  Soyez attentifs a n’oublier aucun détail, sans quoi la Mitsva ne serait complète.

 

Vente du ‘Hamets :

Il est interdit de voir du ‘Hamets durant Pessa’h, ainsi que d’en posséder. Nul ne peut profiter du ‘Hamets qui serait resté en possession d’un juif durant la fête ( d’apres nos Sages). C’est pour cela que tout ‘Hamets est vendu a un Goy. Il est donc important d’être scrupuleux  d’aider chaque personne, chaque fidèle, chaque ami a vendre son ‘Hamets. Beaucoup de personnes ne sont pas conscientes de la chose, il sera bon de publier ce point.

 

Biour ‘Hamets – brûler le ‘Hamets

Il est important d’expliquer à chacun de nettoyer la maison et d’en oter de tout ‘Hamets, en mettant l’accent sur les endroits que l’on risquerait d’oublier: les armoires des enfants, l’armoire du tableau électrique, les trous et les recoins.

 

S’il se trouve que vous ayez loué une salle, commandé du matériel pour le Séder et la fête, assurez vous de les recevoir quelques heures avant la brûlure du ‘Hamets, afin de ne pas  y trouver du ‘Hamets.

Si vous louez un endroit  uniquement durant ‘Hol Hamoed, il faut alors y faire Bedikat ‘Hamets et vous assurer  qu’il n’y ait aucun ‘Hamets dans cet endroit.

 

Le Minhuag pratiqué en ce qui concerne le nettoyage est de cachériser le moins possible de cuisines et d’ustensiles, mais de les nettoyer minutieusement et de les recouvrir parfaitement d’une matière isolante telle pvc et poligal.

 

Distribution des Matsots

Le Rabbi a plusieurs fois éveillé notre attention sur le fait que chaque Rav, Cho’het, chef de communauté, ainsi que chaque juif qui serait en contact avec d’autres personnes, s’inquiète que chacun ait des Matsots surveillées pour le Séder. Bien que l’idéal serait de distribuer 3 Matsots à chacun, lorsque cela est impossible, c’est une Mitsva importante de donner Kazaït à chaque juif ( 1 tiers de Matsa). Nous conseillons d’acheter des débrits de Matsots d’une usine de Matsots faites à la main et de les distribuer à chaque juif et juive.

 

Séder de Pessa’h en communauté

Malheureusement nombre de juifs ne savent faire le Séder.  Nombreux sont ceux qui pratiquent déjà depuis plusieurs années mais qui ne connaissent pas tous les Dinims parfaitement. C’est pour cela qu’il est recommandé d’organiser un Séder en communauté, non seulement pour ceux qui ne pratiquent pas mais également pour les personnes citées précédemment.  Il conviendrait que chaque chef de communauté organise un Séder public avec de la nourriture cacher Méhadrin et mène le Séder selon la Hala’ha. Les chefs de communauté désireux de fêter le Séder séparément avec leur famille, à la suite du Séder public, veilleront de finir de manger l’Afikoman avant ‘Hatsot. Lors du deuxième Séder, il est possible de manger l’Afikoman après ‘Hatsot.

 

Les lois principales du Séder :

4 verres – une des Mitsvots les plus importantes est de boire 4 verres de vin ou de jus de raisin. Il est important de préciser qu’il faut une interruption entre les verres. Celui qui aurait bu les 4 verres l’un à la suite de l’autre ne sera pas exempté de la Mitsva et devra pour cela reboire 4 coupes.

 

Matsa – manger la Matsa le soir du Séder est la seule Mitsva de la Torah concernant la nourriture , durant la Galout. Il faudra donc s’assurer scrupuleusement que enfant, jeune personne ou personne âgée mange au moins un Kazaït de Matsa ce soir là et 2 Kazaït afin d’accomplir la Mitsva d’après tous les décisionniares.

 

 » Celui qui n’a pas prononcé ces 3 mots à Pessa’h, n’a pas accompli la Mitsva : Pessa’h, Matsa, Maror « .

 

S’accouder – les hommes doivent s’accouder sur la gauche tels que les rois.  D’après le Minhuag les femmes ne s’accoudent pas, mais elles peuvent le faire si elles en ont le Minhuag.

 

Distribution de graines grillées et de noix – c’est une Mitsva de distribuer aux enfants des graines grillées et des noix, ceci afin qu’ils ne s’endorment pas durant le Séder. Il convient de faire participer les enfants au Séder, car cela est un des points principaux du Séder  » Tu enseigneras à ton fils ».

Les chefs de communauté feront attention de ne pas oublier leurs propres enfants et de leur donner de l’importance.

 

Séoudat Machia’h –  depuis des générations il est pratiqué de faire une Séoudat Machia’h durant le dernier jour de Pessa’h. On y mange un Kazaït de Matsa et boit 4 coupes de vin ou de jus de raison tel que le soir du Séder. Le Rabbi a demandé de faire Séoudat Machia’h en chaque endroit, ainsi que des petits repas dans chaque synagogue ou endroits de réunions.

 

Le ‘Hamets existant avant Pessa’h – lors des achats de nourriture que l’on fait après Pessa’h il est important de vérifier que le ‘Hamets ait bien été vendu durant le fête. On ne pourra faire confiance si l’endroit ne possède pas un certificat original de cacherout, signé par des Rabbins de confiance qui ont veillé à appliquer tous les Dinims de Pessa’h.

 

Le Minhuag est que si la vente de ‘Hamets a été faite comme il se doit, il n’y a aucun problème de profiter du ‘Hamets après Pessa’h lorsqu’il appartient de nouveau au juif. C’est pour cela que nous vendons également du ‘Hamets pur.

L’institut Daat sera ouvert la veille de la fête ainsi que pendant la fête. il est possible de s’adresser aux Rabbanims par le biais du site, le téléphone, ainsi que whats up et sms.

 

 

Avec nos vœux d’un Pessa’h cacher  et dans la joie

Réussite dans vos saintes activités, la diffusion de la religion et de la ‘hassidout

Que l’on ait le mérite d’accueillir Eliaou Hanavi avec Machia’h avant Pessa’h et que l’on mange des offrandes et Pessa’hims.

 

 

 

 

 

                                                        

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller au contenu principal